Une question au boucher ?
Accueil > Boucheries Chevalines > Boucherie Cheval Auvergne > Une boucherie chevaline à Vichy trouve enfin un repreneur
Une boucherie chevaline à Vichy trouve enfin un repreneur

Une boucherie chevaline à Vichy trouve enfin un repreneur

Romain Deverchère, 25 ans est devenu l’heureux propriétaire de la au Grand Marché auparavant tenue par Georges Marcadier. Cette reprise annonce pour Romain, plusieurs nouveautés et l’envie de faire aimer la viande de cheval. Mais ce qu’on remarque en premier, c’est son âge.

25 ans, est-ce un âge pour reprendre une boucherie ?

Selon Romain, oui, car la boucherie est un métier d’avenir. Et puis il aime la viande ! Originaire du Brionnais, la région des amateurs de bonne chère, Romain Deverchère commence par se former et travailler dans le commerce de bétail. Il y a trois ans, il change de CAP et se lance dans un CAP boucherie qu’il tente en candidat libre. Après son obtention, il s’installe à Charlieu, dans la Loire, où il rachète une boucherie traditionnelle avec un associé. Il disait vouloir avancer et développer son activité. Il a appris que la du Grand Marché était en vente par l’intermédiaire d’Internet. En mai, il est allé voir Georges Marcadier, ils en ont discuté et en septembre Romain a repris l’étal.

« Il y a de l’avenir dans la viande de cheval »

Le propriétaire Gromain-repreneur-boucherie-chevalineeorges Marcadier est très content que la boucherie ait pu trouver un repreneur. Pour lui, c’était ça ou baisser le rideau !
De plus, Romain est jeune, c’est une bonne chose. Maintenant, ils sont toute une équipe de jeunes commerçants, ce qui peut aider à mettre le Grand Marché bien plus en valeur.
Georges Marcardier pense qu’il y a de l’avenir dans la viande de cheval, même si ça se travaille autrement que le boeuf, c’est comme tout ça s’apprend !

Romain travaille aujourd’hui, et pour une durée indéterminée, avec l’ancien boucher chevalin à ses côtés. Georges est en quelques sortes le mentor de Romain. Il l’a formé concernant la viande de cheval, et il épaule Cédric, la personne qui travaille avec Romain, les jours où il n’est pas à Vichy. Romain pense aussi qu’il est toujours mieux pour la transition avec la clientèle que l’ancien et le nouveau propriétaire travaillent ensemble durant quelques mois.

 

 

Redonner envie de consommer de la viande de cheval

Et le cheval dans tout ça ? La boucherie chevaline est en voie de disparition, il était important pour Romain de reprendre le relais. Il faut réapprendre aux gens à manger du cheval, car ils ont perdu l’habitude, du fait que de moins en moins de bouchers en proposent. Il est certain que si on leur propose de la viande de cheval ça peut très bien marcher. Et puis c’est une qualité de viande extraordinaire, et riche pour la santé.

En supplément, Romain a décidé de proposer en plus du cheval, de la viande de Boeuf et de Veau. Côté approvisionnement, Romain a décidé d’acheter ses bêtes sur pied, directement chez les producteurs.

Ce jeune professionnel montre la marche à suivre et semble avoir toutes les qualités requises pour faire un bon Boucher.

Romain Deverchère, 25 ans est devenu l'heureux propriétaire de la boucherie chevaline à Vichy au Grand Marché auparavant tenue par Georges Marcadier. Cette reprise annonce pour Romain, plusieurs nouveautés et l'envie de faire aimer la viande de cheval. Mais ce qu'on remarque en premier, c'est son âge. 25 ans, est-ce un âge pour reprendre une boucherie ? Selon Romain, oui, car la boucherie est un métier d'avenir. Et puis il aime la viande ! Originaire du Brionnais, la région des amateurs de bonne chère, Romain Deverchère commence par se former et travailler dans le commerce de bétail. Il y a…

Vue d'ensemble des tests

Appréciez-vous que des jeunes reprennent des boucheries chevalines ?

Votre avis

Résumé : Appréciez-vous que des jeunes reprennent des boucheries chevalines ?

User Rating: 2.85 ( 3 votes)
95

A propos de Alicia Boucher

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*