Une question au boucher ?
Accueil > Actu Cheval > Affaire Findus Spanghero: la viande de cheval au coeur de l’actualité
Affaire Findus Spanghero: la viande de cheval au coeur de l’actualité

Affaire Findus Spanghero: la viande de cheval au coeur de l’actualité

Le est définitivement à l’affiche de ce début d’année 2013. Bien au-delà du scandale provoqué par l’affaire , dont les détails ont été relayés partout dans les médias, que ce soit sur , le , et même dans les hautes sphères politiques (Stéphane le Foll, ministre de l’agriculture, a organisé une conférence avec Guillaume Garot et Benoît Hamon), il est important de tirer les bonnes conclusions de cette affaire.

Tout d’abord, les récents communiqués  ont prouvés que la traçabilité de la viande de cheval n’était en aucun cas à remettre en cause. Le coeur de cette affaire est donc une escroquerie pure et simple avec comme seul but de gagner encore plus d’argent pour la société Spanghero ( les enquêtes de la DGCCRF prouvant, avec plus de 1500 factures à l’appui, que la société ne pouvait ignorer l’origine de la viande).

Cependant, dans le même temps, il a été mis en avant que même si escroquerie il y a eu, la viande contenu dans ces plats était parfaitement propre à la consommation, et qu’aucun danger sanitaire n’était à craindre. De plus, il a été prouvé que ces fameux abattoirs roumains exercent leur activité en respectant les cadres d’hygiènes et normes sanitaires, la traçabilité n’est donc pas remise en cause. Des associations caritatives demandant même de récupérer les lots incriminés .

La conséquence a été même étonnante sur le marché de la viande , car nous avons vu  ces derniers jours que les devantures de plusieurs bouchers chevalins ne désemplissaient pas, comme à Paris ou dans le sud de la France.

Comme l’annonçait son retour à la carte de grands restaurant, comme le Taxi Jaune à Paris dans le IIIème, et donc ce scandale Findus, le cheval intrigue, fait parler, et sera donc peut-être, la grande tendance des assiettes en 2013.

Le site spécialisé Ma--Chevaline.com a d’ores et déjà annoncé un pic de son activité.

Le Figaro

A propos de laurent

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*